Logiciels libres

L’INFORMATIQUE LIBRE

La Licence publique générale GNU, ou GNU GPL, est une licence qui fixe les conditions légales de distribution des logiciels libres du projet GNU. Richard Stallman et Eben Moglen, deux des grands acteurs de la Free Software Foundation, en furent les premiers rédacteurs.

La GPL est la licence de logiciel libre la plus utilisée et nul ne conteste plus depuis longtemps que de nombreux utilisateurs emploient avec bonheur une quantité croissante de logiciels diffusés sous GPL.

La GNU GPL a une licence soeur, la GNU LGPL (GNU Lesser General Public License ) qui en est une version modifiée pour être moins contraignante quant à son utilisation dans un contexte de cohabitation avec des logiciels propriétaires. Elle a une autre licence soeur, la GFDL (GNU Free Documentation License), qui elle, est applicable aux manuels, livres ou autres documents écrits.

Les fondements de la GPL :
Personne ne devrait être limité par les logiciels qu’il utilise. Il y a quatre libertés que tout utilisateur devrait avoir :
– la liberté d’exécuter le logiciel, pour n’importe quel usage.
– la liberté d’améliorer le programme pour répondre à ses besoins.
– la liberté de redistribuer des copies à ses amis, voisins …
– la liberté de redistribuer ces améliorations.

Un format ouvert est un format de données inter-opérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d’accès ni de mise en oeuvre, par opposition à un format fermé (loi française n° 2004-575 du 21 juin 2004).

Ce choix s’appuie sur la nécessité de garantir l’accessibilité des documents à long terme et pour cela se dégager de l’emprise des formats propriétaires.

De nombreuses administrations et entreprises européennes ainsi que de nombreux particuliers ont déjà migré vers les logiciels libres. De nombreux serveurs et de nombreuses fonctions dont nous nous servons tous les jours sans même nous en rendre compte sont basées sur ce type d’architecture.

« Libre » n’est pas obligatoirement « gratuit » et de nombreuses entreprises proposent systèmes d’exploitation, services … de qualité tant pour les particuliers que pour les entreprises.

La mascotte de Linux est un manchot qui a pour nom Tux
La mascotte de GNU est un gnou ( gnu en anglais )
L’acronyme : GNU = Gnu is Not Unix

Le système d’exploitation dans son ensemble représente le résultat des efforts convergents de nombreux projets développés en mode collaboratif qui se sont déployés via Internet : le projet GNU (les logiciels et programmes), le noyau Linux, le système de fenêtrage X Window … Y collaborent aussi bien des individus passionnés et des organisations comme la Fondation pour le logiciel libre que des petites et grandes entreprises commerciales (IBM, Sun Microsystems, HP, Oracle, etc.)

GNU / Linux est aujourd’hui utilisé sur de nombreuses plate-formes, du plus puissant super-ordinateur aux systèmes embarqués tels que téléphones portables, assistants personnels, modems box, lecteurs vidéo DivX, etc., en passant par les ordinateurs personnels sur lesquels Linux peut être installé seul ou en parallèle avec Microsoft Windows.

Les logiciels libres et multiplateformes obtiennent un grand succès :
La suite bureautique Libreoffice
Le navigateur internet Firefox et Thunderbird : le logiciel de messagerie
Gimp, logiciel de traitement d’images
Framasoft, toute une galaxie d’outils collaboratifs
Le projet LAMP ( Linux Apache Mysql Php ) propose de puissants outils de développement.
– Et bien d’autres encore moins connus du grand public.

Les systèmes d’exploitation Debian et Ubuntu pour tous. Gentoo et Slackware pour les plus doués et d’autres encore. L’architecture et le fonctionnement du système sont des gages de stabilité, de fiabilité et de sécurité tant pour le système lui-même que pour la gestion des utilisateurs et de leurs données.

La philosophie du logiciel libre avec la Free Software Fondation


Pour une informatique libre et citoyenne, luttez contre ce qu’Etienne De La Boëtie appelait la « servitude volontaire » et utilisez des Logiciels Libres.

Look through the window / see gnus and pinguins outside / look how they seem to be happy / open the door / jump to freedom / and have a happy hacking.


Sur la terre bariolée chemine un homme. Ni riche ni pauvre, ni croyant ni infidèle. Il ne courtise aucune vérité, il ne vénère aucune loi. Sur la terre bariolée, quel est cet homme. Omar Khayyam, poète perse du 11e siècle